Entretien avec Clément de Belsunce

Bonjour Clément, présente-toi

Je m’appelle Clément De Belsunce, je suis ingénieur d’études pour la Plateforme Universitaire de Données d’Aix-Marseille Université (PUD-AMU), dans le cadre de la mission PROGEDO. J’occupe cette fonction depuis le 15 janvier 2019.

Quel est le but de la mission PROGEDO ?

La très grande infrastructure de recherche (TGIR) PROGEDO a pour but de développer la culture des données, d’impulser et structurer une politique des données d’enquêtes pour la recherche en sciences sociales. Cette initiative nationale s’appuie sur des plateformes de données (PUD), implantées dans plusieurs universités françaises (au sein des MSH). Ces PUD prolongent localement l’action de PROGEDO pour apporter un soutien direct aux utilisateurs de données quantitatives en SHS. Elles sont composées d’un référent scientifique (un enseignant chercheur ancré dans le « paysage local de la recherche ») et d’au moins un ingénieur d’études. Les PUD ont pour objectif d’apporter des compétences nouvelles et de valoriser des données quantitatives, données qui répondent généralement aux questions « qui » et « combien » et qui peuvent êtres mesurées/quantifiées.

Bien que réparties partout en France, les 12 PUD fonctionnement en réseau. Nous sommes constamment en relation pour faire évoluer nos activités et relayer les informations. Nous profitons de colloques pour développer des idées et partager des temps de présentation. Malgré cela chaque PUD a sa propre « coloration ». Étant donné notre position géographique, nous sommes spécialisés dans les données de l’aire méditerranéenne.

Peux-tu nous en dire plus au sujet de la PUD-AMU ?

La PUD-AMU a été crée en avril 2018 à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH) à Aix-en-Provence. L’équipe est composée de 3 personnes : une référente scientifique spécialisée en démographie ; un ingénieur à temps plein (moi) et un ingénieur en gestion informatique (à mi-temps entre la PUD et un observatoire de recherche).

Notre mission est destinée à tous les utilisateurs de données en SHS, par conséquent nous sommes mobiles sur tous les campus d’AMU et nous recevons également nos interlocuteurs dans nos bureaux. Notre public est composé de chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants, ingénieurs et chargés d’affaires/d’études ainsi que d’étudiants de Master. 

Localement quels services proposez-vous ?

Nous fournissons un accompagnement et des conseils personnalisés aux différentes étapes d’une recherche mobilisant des données quantitatives (connaître les données existantes, obtenir et traiter les données, interpréter les résultats obtenus).

Nous organisons également des formations et des interventions dans les différents Masters de Sciences Sociales.

Enfin, nous planifions régulièrement des journées d’études, des conférences et des ateliers afin de promouvoir les bonnes pratiques autour des données quantitatives en SHS.

Peux-tu nous donner des exemples de manifestations scientifiques que vous organisez ?

La prochaine manifestation est une conférence grand public suivie d’un atelier à destination des doctorants portant sur le lien entre les migrations et le changement climatique. Puis nous allons organiser une journée de présentation de la PUD-AMU ainsi que de PROGEDO.

En novembre 2020, nous recevrons les représentants des bureaux de 8 pays de la Méditerranée. Des acteurs majeurs du développement des données quantitatives en Sciences Sociales viendront présenter leurs travaux et échanger à ce sujet (16 et 17 novembre).

Enfin, nous terminerons l’année par la « Semaine DATA SHS » – du 07 au 11 décembre. Nous préparons un programme varié composé de plusieurs présentations ou ateliers.

Quelque chose à rajouter ?

La PUD-AMU héberge dans ses locaux une SD-Box. Il s’agit d’un point d’accès à l’infrastructure centrale du Centre Accès Sécurisée aux Données (CASD) qui fournit à l’utilisateur un environnement de travail sécurisé, habilité par le comité du secret statistique (https://www.comite-du-secret.fr). Elle permet d’exploiter des données confidentielles et de croiser plusieurs sources de données. Cet équipement est accessible à tous, après une demande d’accès.

Les ingénieurs de la PUD-AMU accueillent, accompagnent et conseillent les utilisateurs de la Box : exploration des sources jusqu’à leur utilisation, préparation du dossier d’habilitation auprès du comité du secret statistique.

Pour en savoir plus sur la SD-Box : https://www.casd.eu/technologie/sd-box/

Comment peut-on te contacter ?

Nous disposons d’une adresse mail : pud-amu@univ-amu.fr. Vous trouverez aussi de plus amples informations sur notre activité sur notre site internet : https://pud.mmsh.univ-aix.fr/.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.