Le baromètre de la Science Ouverte arrive à AMU

Qu’est-ce que c’est ?

Le Baromètre français de la Science Ouverte, produit en 2019 par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, permet de mesurer la progression de l’accès ouvert aux publications de l’université. Une déclinaison pour AMU est désormais disponible, en voici quelques éléments saillants ; la totalité des données sera bientôt disponible sur le site web d’AMU.

Comment est-il construit ?

Les données utilisées pour le baromètre proviennent de sources diverses, telles que Web of Science, PubMed, HAL, les paiements de frais de publication (APC) et Lens.org. Elles ne sont pas exhaustives : en effet, seules les publications dotées d’un DOI sont prises en compte, ce qui exclut une partie de la production de l’université, notamment dans les domaines des SHS. Les sources (et les biais) étant les mêmes que celles du baromètre français, le baromètre AMU permet cependant de situer l’établissement par rapport au niveau national.

Les données brutes ont été recueillies en 2021 pour la période 2016-2020.

Les publications en accès ouvert

En 2020, le taux d’accès ouvert pour la France est de 62%.

Les prépublications représentent 98% des documents les plus ouverts au niveau français, suivis par les articles (65%), les actes de conférence (42%) et les chapitres d’ouvrages (30%).

Les disciplines

Au niveau national, les 5 disciplines les plus ouvertes sont la biologie fondamentale (73%), les sciences physique et l’astronomie (73%), les mathématiques (72%), les sciences de la terre, l’écologie et la biologie appliquée (66%) et la chimie (63%), cette dernière marquant la plus forte progression (+20% entre 2020 et 2021).

Les modèles économiques

La répartition nationale en terme de modèles économiques est la suivante : gold 38%, hybride 30%, autre 23% et diamant 9%.

Les archives ouvertes

Le taux de disponibilité dans les archives ouvertes pour l’ensemble des publications françaises de 2020 est de 46% en 2021.

À l’échelle de la France, la répartition entre HAL / autres archives ouvertes est de  48% / 52%.

Bref, l’accès ouvert progresse à AMU, et c’est tant mieux !



Citer ce billet
CS Donati (2022, 10 février). Le baromètre de la Science Ouverte arrive à AMU. Le réservoar. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sgzz

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search