Comment éviter les éditeurs prédateurs ?

Les éditeurs “prédateurs”, ce sont ces éditeurs qui vous sollicitent fréquemment par mail pour vous proposer de publier vos articles en open access, à des tarifs généralement bas, dans des revues qui n’ont malheureusement pas grand chose de scientifique : pas de comité éditorial réel, pas de processus de validation par les pairs, pas de facteur d’impact ou quelque reconnaissance scientifique que ce soit.
Le site Think Check Submit (existe aussi en version française) vous propose une check-list des questions à se poser avant de soumettre votre manuscrit à une revue que vous ne connaissez pas : en cas de doute, utilisez-le, ou contactez l’équipe OA !
Il en existe une déclinaison pour les conférences prédatrices – car oui, il y a aussi un marché pour les fausses conférences scientifiques : Think. Check. Attend.
Quelques liens pour approfondir le sujet :


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search