Archiver ses codes-sources et logiciels : SoftWare Heritage

Le second Plan National pour la Science Ouverte (2021-2024) présenté en Juillet 2021 s’appuie sur quatre grands axes pour développer et promouvoir la Science Ouverte au niveau national et européen. Parmi ces axes, le troisième a pour ambition “d ‘ouvrir et promouvoir les codes-sources produits par la recherche “.

Le logiciel, quel rôle?

Avec le développement de l’informatique et des avancées scientifiques et techniques récentes (bio-informatique, deep et machine learning, simulation, réalité virtuelle), les logiciels ne sont plus limités à un simple rôle d’outils et sont devenus de véritables objets d’études.

L’usage des logiciels est fortement lié à celui des données, et comme la pérennité et la traçabilité de ces dernières peuvent être assurées en appliquant les principes FAIR, il en va de même pour les logiciels et codes-sources : ceux-ci nécessitent aujourd’hui de pouvoir être archivés et conservés durablement, tout en étant librement accessibles, voire enrichis à l’aide de métadonnées pour assurer la reproductibilité des recherches.

L’archive universelle SoftWare Heritage

Dans le but d’archiver, de conserver de manière pérenne et de partager les codes-sources et les logiciels développés par les acteurs de la recherche, INRIA a lancé en 2016 le projet SoftWare Heritage, soutenu par l’UNESCO. Une collaboration avec le CCSD permet désormais de déposer et/ou de signaler ses codes ou ses logiciels dans l’archive ouverte HAL : une fois déposés dans HAL, ceux-ci sont reversés automatiquement dans SoftWare Heritage.

Le dépôt du logiciel peut se faire de 2 manières différentes :

  • en déposant son logiciel ou son code et en renseignant les métadonnées dans HAL, dans un fichier .zip ou .tar
  • en déposant son logiciel ou son code dans l’archive SoftWare Heritage, et en le signalant dans HAL à l’aide du SWHID (Identifiant SoftWare Heritage)

Le CCSD a mis en ligne une procédure pour le dépôt des logiciels et des codes-sources ainsi que les étapes préparatoires à ce dépôt.

L’accompagnement de la cellule Science Ouverte du SCD

La cellule Science Ouverte du Service commun de documentation d’AMU s’inscrit pleinement dans la démarche de préservation du logiciel et du code initiée par le deuxième Plan National pour la Science Ouverte : depuis août 2022, un de ses agents a rejoint l’équipe des Ambassadeurs SoftWareHeritage. Vous pourrez le rencontrer lors de différents événements organisés par Aix-Marseille Université, à commencer par le BrainHack à Marseille, la semaine du 28 Novembre 2022.

Prochainement, nous proposerons des ateliers de sensibilisation et d’accompagnement au dépôt des logiciels et des codes. N’hésitez cependant pas à nous solliciter à notre adresse archive-ouverte@univ-amu.fr pour toute demande relative à ce type de dépôt.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search