Les collections de printemps

Collections de laboratoire, de colloques, thématiques ou interdisciplinaires : il y en a pour tous les goûts dans le catalogue des collections d’AMU ! Voici celles mise en place et/ou mises à jour depuis janvier 2018 :

Venez les découvrir !

Récupérer son postprint, c’est possible !

Le postprint, ou AAM pour “author accepted manuscript”, ou “version auteur”, ou “final draft”, ou “final draft post refeering” est la version validée de votre publication, celle sur laquelle vous êtes tombé d’accord avec l’éditeur, avant le travail de mise en page éditoriale. C’est cette version dont il est question dans la loi numérique également, et celle qu’il vous est demandé de déposer dans HAL AMU – lorsque le pdf éditeur n’est pas autorisé.

De plus en plus souvent les éditeurs vous demandent de soumettre vos articles sur leurs plateformes éditoriales, d’y apporter les corrections demandées et de valider la version finale en ligne, sans vous renvoyer ce fameux postprint. Et du coup vous n’avez plus le texte intégral de votre publication à déposer. Que faire ?

L’équipe d’Open Access Button a eu la bonne idée de rassembler une liste des instructions pour récupérer son postprint chez les différents éditeurs : Direct2AAM, c’est son nom, vous indique pour chaque éditeur et/ou chaque plateforme de soumission par quel chemin retrouver et télécharger votre version auteur. Tous les éditeurs ne sont pas encore disponibles, mais le site s’enrichit des contributions de ses utilisateurs. Voilà qui devrait vous aider pour le bonus 2018 !


Du neuf en 2019 !

HAL AMU

2018 a été une année record en terme de dépôt de texte intégral sur HAL AMU : 8106 documents, c’est 76% de plus que l’année précédente ! Les articles (4897) et les communications (814) restent les documents les plus déposés, suivis par les chapitres d’ouvrages (499). Et au cours de ce mois de janvier, vous avez déjà déposé plus de 500 documents !

La modération

L’équipe OA s’est agrandie en fin d’année, tout d’abord avec l’arrivée de Philippe Vezie en septembre. Vous avez sans doute pu constater que le délai de mise en ligne de vos documents a raccourci : en effet, depuis octobre, c’est Philippe qui prend en charge la modération des dépôts en texte intégral, c’est à dire qu’il vérifie tous vos dépôts localement, et vous contacte en cas de besoin (fichier erroné ou manquant, etc). Seule condition pour bénéficier de cette modération locale : déposer dans le portail HAL AMU. Si vous déposez dans un autre portail (HAL générique, HAL SHS…) vos documents seront modérés par les équipes du CCSD ou de l’INIST, qui gèrent ces opérations pour toute la France, avec du coup des délais de traitement plus longs. Philippe met également à jour les référentiels de HAL et crée des collections, vous pouvez aussi le contacter si vous rencontrez des difficultés au moment du dépôt.

Les données de recherche

Un peu plus tard c’est Caroline-Sophie Donati, que nous avons accueillie au sein de l’équipe, elle est chargée des données de la recherche : c’est elle qui doit mettre en musique le projet de gestion des données de recherche de l’université retenu dans le cadre du schéma directeur du numérique (SDN) 2019-2022. Elle va dans un premier temps faire un état des lieux des besoins et des pratiques en cours sur AMU, puis voir comment compléter les dispositifs existants et proposer des solutions pour les besoins non satisfaits. Un comité de pilotage est en cours de constitution.

Le bonus

Les consignes pour le bonus sont arrivées dans les laboratoires, nous voyons le volume de dépôts augmenter doucement… La date limite est fixée au 6 mai 2019 : nous sommes à votre disposition pendant toute cette période pour vous aider et vous accompagner dans vos dépôts, n’hésitez pas à nous contacter : archiveouverte@univ-amu.fr

Toute l’équipe vous souhaite une excellente année 2019 !

Lecture d’été

A emporter sur la plage au format papier, tablette ou liseuse, voici un ouvrage  incontournable pour comprendre les enjeux et le fonctionnement de l’accès ouvert :
Qu’est-ce que l’accès ouvert ?
Peter Suber, traduit par Marie Lebert
“Dans ce livre court, Peter Suber explique ce qu’est l’accès ouvert et ce qu’il n’est pas, ses avantages pour les auteurs et leurs lecteurs, la manière de le financer, sa compatibilité avec le droit d’auteur, la façon dont le mouvement pour l’accès ouvert est passé d’un mouvement confidentiel à un mouvement global, et enfin ses perspectives d’avenir.
Basé sur les recherches et les écrits de l’auteur pendant une dizaine d’années, ce livre s’avère un outil indispensable pour les chercheurs,…”

Bonne lecture, et bel été !

Parfois, le dépôt du pdf éditeur est autorisé sur une archive ouverte

Bon à savoir : quand vous avez publié dans une revue en open access, et que votre laboratoire (ou celui de vos co-auteurs), a payé des frais de publication (Article Processing Charges, APC), si la revue en demande, vous pouvez déposer dans HAL AMU, et sans délai, le pdf éditeur de votre article. En général, l’article a été publié avec une licence Creative Commons, qui autorise de reproduire, distribuer et communiquer l’œuvre au public à titre gratuit, en respectant certaines conditions (notamment l’attribution de la paternité de l’article).
Donc quand vous déposez la notice de votre article publié dans une des revues de PLOS, de MDPI, d’Hindawi, de BioMed Central, de Frontiers In, ou dans les 2 revues OA du groupe Nature (Scientific reports et Nature communications), n’hésitez pas à ajouter le texte intégral de l’article !
Pour vous y retrouver, Sherpa/Romeo a concocté une liste de tous les éditeurs qui autorisent le dépôt du pdf éditeur dans une archive ouverte : il y en a presque 1000 !

Puis-je déposer dans HAL AMU un article publié par un éditeur étranger ?

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) vient de diffuser un guide pour informer de manière simple les chercheurs et enseignants-chercheurs des nouveaux droits que la loi pour une République numérique d’octobre 2016 leur a ouverts pour la diffusion de leurs écrits publiés dans des revues scientifiques.

Le guide donne des précisions sur la portée de la loi en ce qui concerne les articles publiés par des éditeurs étrangers :

“L’article 30 de la loi précise que les “dispositions du présent article
sont d’ordre public et [que] toute clause contraire à celles-ci est
réputée non écrite”. Cette affirmation concerne donc également les
contrats signés avec des éditeurs étrangers.”

Source : Guide d’application de la loi pour une république numérique (article 30)
[Photo by asoggetti on Unsplash]

De nouveaux tutoriels pour le dépôt dans HAL

Le CCSD et l’INIST proposent de nouveaux tutoriels pour vous aider à déposer dans HAL :
Comment qualifier mon fichier : fichier auteur ou fichier éditeur ?
Comment ajouter des données supplémentaires
Comment appliquer une durée d’embargo
Où stocker des fichiers volumineux
Que sont les Article Processing Charges (APC) 
Les licences Creative Commons

Ils viennent utilement compléter les tutoriels de base :
Déposer dans HAL
Comment ajouter un fichier à une notice bibliographique ?

Un Glossaire des termes utilisés dans HAL est également disponible dans la documentation de HAL.

8 bonnes façons d’arriver à 20000 documents en texte intégral dans son archive ouverte

1. Une gouvernance engagée

La mise en place du portail institutionnel HAL AMU a été la première étape d’une politique volontariste de l’université en faveur de l’open access et de l’open science, jalonnée par la signature de la Déclaration de Berlin, document fondateur de l’accès ouvert, dès 2015, et plus récemment de l’Appel de Jussieu  pour la science ouverte et la bibliodiversité.

2. Un soutien financier solidaire

Cette politique s’est également matérialisée par le concours financier que l’université apporte à plusieurs services de valorisation de la science ouverte, comme le DOAJ, le DOAB ou SPARC Europe, et par le soutien au programme Freemium d’OpenEdition, piloté par le CLEO dont elle est co-tutelle.

3. Une incitation positive

Un dispositif incitatif pour le dépôt de la production scientifique des laboratoires sur HAL a été mis en place : depuis 2017, la moitié du « bonus recherche » des unités est basée sur le nombre de dépôts effectués dans HAL AMU.

4. Une équipe dédiée

L’administration de HAL AMU et l’animation de la communauté sur ces questions ont été confiées au Service Commun de Documentation. Pour remplir ces nouvelles missions, le SCD a constitué une équipe dédiée composée de 2 conservatrices de bibliothèques, spécialistes de l’open access. La « cellule OA » est ainsi chargée d’administrer l’archive ouverte, de sensibiliser les enseignants-chercheurs en les formant au dépôt et à l’utilisation de l’archive ouverte, et d’accompagner les laboratoires dans leur stratégie de valorisation scientifique, ainsi que dans le déploiement de leurs projets de recherche en open access.

5. Une collaboration inter-services pour une offre de service adaptée

L’équipe OA a mis au point une offre de service souple pour s’adapter aux besoins des laboratoires, et intégrée avec celle de la Direction de la recherche et de la valorisation (DRV) sur les questions de bibliométrie. Le Service commun de la documentation et la DRV collaborent pour le travail sur le bonus, organisent des formations pour les chercheurs en binôme, et partagent la valorisation des publications pour les projets, notamment européens.

6. Des presses universitaires motivées

AMU s’est également dotée d’une politique éditoriale ambitieuse pour ses presses universitaires, qui va au-delà des conditions de dépôt dans une archive ouverte précisées par l’article 30 de la Loi pour une République numérique, en autorisant le dépôt sans embargo, et dans leur version éditorialisée, des articles de revues des Presses universitaires de Provence.

7. Un contexte juridique favorable à l’open access

La cellule OA sensibilise les enseignants-chercheurs aux problématiques de droits d’auteur et répond aux questions qu’ils se posent dans le cadre de leurs échanges avec les éditeurs. Sa mission consiste également à informer la communauté universitaire des droits dont elle peut se prévaloir en matière de diffusion en open access, suite à l’adoption de la loi pour une République numérique.

8. Des formations personnalisées

La sensibilisation des communautés de recherche s’est traduite par de nombreuses rencontres sur tous les sites de l’université : en trois ans, plus de 265 heures de formation ont été assurées par la cellule OA, touchant plus de 660 membres de la communauté universitaire.

Récupérer une version post-print d’une revue Elsevier

Vous avez publié chez Elsevier mais n’avez pas conservé votre version acceptée pour publication ? Vous pouvez désormais en récupérer une copie en suivant la procédure suivante, indiquée par l’éditeur :
1) Connectez-vous au service de soumission de l’éditeur (EES), cliquez sur “Submission with a decision”
2) Sur la page listant vos soumissions, sélectionnez l’article dont vous voulez récupérer la version.
3) Une boite de dialogue va vous proposer de télécharger la version acceptée pour publication de votre manuscrit.
Il ne vous reste plus ensuite qu’à la déposer dans HAL AMU !

Journée Open Access AMU le 09/11/17

Le SCD vous propose une journée d’échanges sur l’open access
le jeudi 9 novembre 2017 à partir de 9h30 sur le site de la Maison de la Recherche, campus Schuman à Aix.
Au programme : interventions éclairantes sur la loi numérique, sur la politique éditoriale des PUP, sur le postprint et sur le bonus recherche la matin, et séance de “SAV” personnalisé l’après-midi, pour toutes vos questions sur le dépôt dans HAL AMU, la publication en open access, les frais de publication, etc. Journée OA à AMU 09/11/2017A jeudi prochain !

Remise sur les APC Wiley

AMU a signé un accord de partenariat avec l’éditeur Wiley pour permettre à sa communauté de bénéficier d’une remise de 20% sur les frais de publication en open access de cet éditeur. L’accord couvre l’année 2017 uniquement, et son intérêt pour la communauté sera évalué en fin d’année.

Voici les étapes à suivre pour utiliser cette remise, une fois que votre manuscrit a été accepté :
1) Connectez-vous à l’interface Author service
2) Choisissez “OnlineOpen”
3) Sélectionnez “Aix Marseille” dans le menu déroulant : cela va délencher la remise.

Cette offre s’applique aux revues OA et aux revues hybrides.
Pensez juste à déposer vos articles publiés dans ces revues également dans HAL AMU !

Le bouton OA

Vous tombez sur un article payant lors de vos recherches sur le web – et pas d’accès via la BU ? Le bouton OA peut vous aider :button

  • Dans un premier temps, il va chercher sur internet une version de l’article accessible immédiatement (sur une archive ouverte, sur un site institutionnel, …)
  • S’il n’en trouve aucune, il vous permettra d’adresser un message à l’auteur lui demandant de vous faire parvenir son article.

Créé par des étudiants frustrés de se heurter à des articles payants au cours de leurs études, le bouton OA souhaite faire prendre conscience aux auteurs de l’intérêt de rendre leurs recherches accessibles largement, par exemple en en déposant une version validée pour publication dans l’archive ouverte de leur établissement. En fait, il remplit un peu le même rôle que la fonctionnalité “Demander l’accès” sur HAL, sauf qu’il est ouvert sur tout le web.

Depuis que le bouton est en service, il a comptabilisé plus de 15 000 refus d’accès dans de nombreux pays. Le prochain défi ? Le bouton OpenData, pour accéder plus facilement aux données de recherche.

Demandez l’accès !

HAL sait gérer les embargos, ces périodes durant lesquelles le texte intégral d’un document déposé n’est pas accessible ; ce qui vous permet de déposer vos articles dès leur publication, sans attendre la fin du délai imposé par l’éditeur. Il est cependant possible de contourner ces embargos grâce à la fonctionnalité de demande d’accès :

hal_bouton

Une fois que vous êtes connecté(e) à votre compte HAL, si vous arrivez sur un article sous embargo, vous pouvez, en cliquant sur ce bouton, envoyer à l’auteur une demande d’accès à son article – un peu comme l’on demande des “tirés à part” pour les documents imprimés. Vous pouvez suivre vos demandes de documents dans la rubrique “Mon espace / Mes partages de fichiers sous embargo”, dans laquelle vous trouverez un récapitulatif de vos demandes envoyées et des demandes que vous avez reçues, si vous avez vous aussi déposé un fichier sous embargo.

Sur HAL AMU il y a très peu de documents en accès restreint par un embargo, mais vous pourriez en rencontrer sur les autres portails HAL : ne soyez pas démunis, et testez cette fonctionnalité !

Qu’est-ce que l’accès ouvert ?

20161025_142700C’est le titre de la traduction en français du livre de référence sur l’Open Access de Peter Suber, publié en 2012 par le MIT, qui est désormais disponible, en accès ouvert bien entendu ! Un incontournable pour comprendre les modalités et les enjeux de l’Open Access : green et gold, politiques de dépôt, modèles économiques, évolution du droit d’auteur, liberté académique, nouveaux acteurs, perspectives…

Retrouvez Qu’est-ce que l’accès ouvert ? sur la plateforme Books d’OpenEdition.